Solutions END

Courants
de
Foucault

Courants de Foucault conventionnels

L’inspection par courants de Foucault est basée sur l’interaction entre une source de champ magnétique, soit une bobine, et un matériau électriquement conducteur. Cela se traduit par une induction de courants de Foucault, dite induction électromagnétique. La détection d’un défaut devient possible en analysant les variations que subissent les courants.

Les courants de Foucault conventionnels sont principalement utilisés pour la détection de défauts de surface, les mesures de conductivité et les mesures d’entrefer requises dans plusieurs applications comme l’inspection d’échangeur de chaleur, inspection du fuselage d’un avion, etc.

Avantages :

  • Excellent pour la détection de discontinuités de surface;
  • Bonne sensibilité aux défauts de faible dimension grâce à la modification du champ magnétique induit;
  • Aucun couplant n’est nécessaire;
  • Aucune préparation de la surface.

Courants de Foucault multiéléments (ECA)

L’inspection par courants de Foucault multiéléments (ECA, ou Eddy Current Array) représente l’évolution de la technique CF conventionnel. Cette technique offre une couverture de surface plus large grâce à l’utilisation de plusieurs bobines, augmentant ainsi la sensibilité aux défauts.

Une sonde CF multiéléments peut être personnalisée selon l’application et la couverture désirées. En effet, le nombre de bobines et la flexibilité peuvent être ajustés pour inspecter des géométries complexes, telles que les dents d’engrenages.

Cette méthode est efficace dans diverses applications comme l’inspection de soudures, la cartographie de corrosion, les trains d’atterrissage des avions, les composantes de turbines, etc.

Avantages:

  • Couverture d’inspection plus large diminuant le temps d’inspection;
  • Possibilité d’enregistrer les données d’inspections;
  • Probabilité de détection augmentée;
  • Bon remplacement des courants de Foucault conventionnels, du MT et du PT pour certaines applications;
  • Excellent pour la détection de défauts de surface;
  • Sensible aux défauts de petite taille;
  • Aucun couplant n’est nécessaire;
  • Aucune préparation de la surface.

Courants de Foucault tangentiels (TEC)

L’inspection par courants de Foucault tangentiels (TEC, ou Tangential Eddy Current) est une autre technique basée sur l’induction électromagnétique. La principale différence avec les CF conventionnels réside dans l’orientation des bobines qui est tangentielles à la surface. Considérant que les courants de Foucault sont créés de manière perpendiculaire à la surface, cela facilite la détermination de la profondeur des défauts.

Les courants de Foucault tangentiels détectent et caractérisent des fissures débouchant à la surface de composants en acier au carbone. Cette technique est principalement utilisée sur les soudures et sur leur zone affectée thermiquement (ZAT). Les courants de Foucault tangentiels peuvent également être employés en multiéléments afin d’augmenter la couverture d’inspection.

Avantages:

  • Mécanique de la sonde permettant de scanner des cordons de soudure;
  • Détection et caractérisation de fissure dans l’acier au carbone;
  • Couverture d’inspection plus large diminuant le temps d’inspection avec la sonde multiéléments;
  • Possibilité d’enregistrer les données d’inspections;
  • Bonne alternative aux méthodes MT et PT;
  • Aucun couplant n’est nécessaire;
  • Aucune préparation de surface n’est nécessaire.

Courants de Foucault pulsés (PEC)

L’inspection par courants de Foucault pulsés (PEC, ou Pulsed Eddy Current) est une méthode avancée qui se base sur la pénétration du champ magnétique à travers des couches de revêtement pour atteindre la paroi du matériau à inspecter.

Cette technique est généralement utilisée pour évaluer l’épaisseur et déceler la corrosion sur des matériaux ferreux recouverts d’un isolant, d’ignifuges ou de revêtements. Les principales applications sont la détection de corrosion sous calorifuge (CUI), corrosion sous ignifuge (CUF) et cloquage (scabs).

Avantages:

  • Inspection au travers d’isolant, béton et autres revêtements non conducteurs;
  • Inspection au travers de gaines en aluminium, acier inoxydable et acier galvanisé;
  • Arrêt des équipements non nécessaire lors de l’inspection;
  • Aucune altération du revêtement lors de l’inspection;
  • Contact direct de la sonde sur la surface à inspecter non requise;
  • Aucune préparation de la surface d’inspection n’est requise;
  • Mesure l’épaisseur totale du composant.