Services

Inspection
HTHA

Le phénomène de dégradation HTHA se produit principalement dans l’industrie du pétrole et du gaz. Elle affecte les aciers au carbone et les aciers faiblement alliés, souvent dans les réacteurs à hydrogène, les tuyaux et les appareils à pression. L’inspection HTHA est importante pour la prévention des risques liés à la décarburation de surface, aux fissures et aux fentes.

HTHA signifie attaque par l’hydrogène à haute température (High Temperature Hydrogen Attack) ou attaque à l’hydrogène chaud (Hot Hydrogen Attack). Nucleom propose des inspections HTHA utilisant une combinaison de techniques. Les difficultés de détection dues aux petites tailles des cavités de méthane (<0,1 mm) et à la mauvaise interprétation des résultats d’autres réflecteurs tels que les inclusions sont de grands défis pour les entreprises de services CND. Dans cette optique, en plus de toutes les techniques les plus avancées largement utilisées dans l’industrie, Nucleom propose désormais une nouvelle méthode d’inspection HTHA issue de plusieurs années de recherche pour détecter la dégradation HTHA ainsi que les risques de défaillance présents. Cette nouvelle méthode d’inspection HTHA a été développée par Frédéric Dupont-Marillia, PhD (Chargé de projets R&D chez Nucleom), Joe Krynicki (EXXONMOBIL) et Pierre Belanger (PULETS). ARTICLE SCIENTIFIQUE

Inspection HTHA suivant les plus hauts standards de l’industrie

Les similitudes dans la réponse du signal entre les modèles HTHA et les caractéristiques microstructurelles ont été des défis auxquels les entreprises de END/CND ont dû faire face. De ce fait, les inspections HTHA conventionnelles sont réalisées en utilisant la combinaison des techniques énumérées ci-dessous, dans le but d’améliorer la probabilité de détection (PoD).

  • Time-Of-Flight Diffraction (TOFD) : Technique sensible pour l’inspection des soudures EN SAVOIR PLUS
  • Ultrasons multiéléments (PAUT) : Interprétation facilitée EN SAVOIR PLUS
  • Full Matrix Capture (TFM) : Élimination des configurations multiples, par rapport à la méthode PAUT EN SAVOIR PLUS
  • TULA : TOFD Ultra Low Angle pour combiner TODF et rétrodiffusion

Outre la sensibilité de détection, la différenciation entre inclusions et HTHA a toujours été un enjeu majeur pour le succès d’une inspection HTHA. L’équipe a suivi avec succès le cours de Lavender sur la détection et le dimensionnement HTHA destiné aux techniciens UT.  Dans le but d’améliorer la confiance du diagnostic, Nucleom a travaillé sur une version améliorée de l’inspection HTHA.

La solution avancée d’inspection HTHA de Nucleom

Notre solution avancée est basée sur le principe que la majeure partie de l’imagerie est le résultat de multiples processus de moyennage qui diminuent la sensibilité de l’inspection pour les petits réflecteurs, tels que le HTHA. Notre approche combine une imagerie avancée qui améliore les performances du TFM en sélectionnant des informations cohérentes. Ensuite, lorsqu’une zone suspecte est identifiée, la S-Matrix est appliquée localement pour confirmer la présence de HTHA.

La méthodologie de Nucleom est la suivante :

  • VCF/DMAS
  • TFM/PCI sans amplitude
  • Scattering Matrix

La solution de Nucleom est entièrement opérationnelle et repose sur les normes les plus élevées du secteur ainsi qu’un nouveau type de matrice de diffusion pour valider les informations recueillies.

Demander un devis

PAUT NDT Nucleom

Recherche et Développement

La R&D de pointe chez Nucleom conduite en partenariat avec la recherche publique, contribue à l’établissement de nouvelles normes dans l’industrie des essais non destructifs. Comme l’énonce notre mission, Nucleom encourage le changement en générant des idées novatrices et des solutions d’inspection promouvant la sécurité publique et environnementale.

Pour en savoir plus sur cette méthode d’inspection novatrice, consultez le dernier article scientifique intitulé « Early detection of high temperature hydrogen attack using the ultrasonic full matrix capture and advanced post-processing methods » publié par Frédéric Dupont-Marillia, PhD (Chargé de projets R&D chez Nucleom), Joe Krynicki (EXXONMOBIL) et Pierre Belanger (PULETS).

Papier scientifique

Question?

L’équipe Nucleom se fera un plaisir de vous aider!

Contactez-nous